Destinations de vacances en France : découvrir l’ile d’Oléron

Destinations de vacances en France : découvrir l'ile d'Oléron

L’île d’Oléron est dotée d’un climat particulièrement favorable et d’une végétation méridionale inattendue en milieu océanique. Les amateurs de nature et de vélo ne s’y trompent pas : ce lieu de vacances est un bel eldorado où il fait bon se détendre !

Des forêts de pins impressionnantes

Ces grands résineux toujours verts font partie des atouts de l’île d’Oléron. En plus des pins, la végétation locale compte des lauriers-roses, des agaves et même des eucalyptus : des essences caractéristiques du climat méditerranéen. Leur présence sur place s’explique par la douceur du climat insulaire. L’île est d’ailleurs la plus méridionale de l’archipel charentais qui comprend aussi Ré, Aix, Madame et Nôte. Le sud de l’île est particulièrement doux quelle que soit la saison et le mimosa y fleurit dès le mois de janvier. C’est dans ce secteur que s’étend la forêt de Saint-Trojan. Cette grande pinède a une superficie de 2000 hectares environ. Plantée au XIXe siècle afin de stabiliser les dunes du bord de mer, cette étendue de pins maritimes protège ainsi les habitations locales. Sa surface inclut en partie trois communes de l’île : Saint-Trojan-les-Bains, le Grand-Village-Plage ainsi que Dolus-d’Oléron. Sa partie ouest est bordée par l’océan. On y trouve de belles plages comme Vert-Bois qui forme entre autres la côte sauvage de l’île. Pour profiter au mieux de ces sites, des hébergements sont proposés sur www.foncia-location-vacances.fr.

Une réserve naturelle classée

L’île d’Oléron possède un sanctuaire dédié à la protection de la faune depuis 1993. Le site naturel de Moëze-Oléron comprend 6700 hectares, une zone accessible à pied à marée basse. L’île toute entière est aussi placée sous la protection du réseau Natura 2000. Le territoire local est donc préservé sur l’ensemble de sa superficie soit 174 km2 : une chance pour les touristes et les 21 000 habitants permanents de l’île. Cette dernière comprend deux villes principales, Saint-Pierre-d’Oléron et le Château-d’Oléron, la seconde étant la capitale historique de l’île. Au cours des siècles, l’habitat s’était concentré autour de la citadelle et la place historique a été réaménagée pour un accueil optimal des visiteurs qui réservent des locations de vacances. Saint-Pierre d’Oléron est doté d’un centre-ville piétonnier riche de plusieurs monuments emblématiques : l’église Saint-Pierre, la Lanterne des Morts ainsi que la dernière demeure de l’écrivain Pierre Loti. On peut en outre assister sur place à de nombreuses manifestations comme des concerts, des ateliers ainsi que des veillées avec lecture de contes. Saint-Pierre-d’Oléron est également une cité portuaire connue pour son exposition estivale de vieux gréements.

Des pistes cyclables en abondance

La “mobilité douce” est la norme sur l’île d’Oléron. Plus de 130 km de voies fléchées destinées aux vélos constituent un réseau très pratique pour se déplacer d’un point à l’autre du territoire, entre sa maison de vacances et la plage. Entre terre et mer, la “petite reine” est le moyen le plus agréable de découvrir les sites locaux. Sûres et entretenues, ces pistes cyclables sont le meilleur moyen pour déstresser loin de la circulation traditionnelle, en famille ou entre amis. Au cours de la balade, il est permis voire recommandé de faire une petite halte pique-nique. Inutile d’apporter son propre vélo depuis le continent, de nombreux loueurs en proposent sur l’île. On peut même y atteler une petite remorque pour enfants ou un siège bébé pour que les tout-petits profitent eux aussi des joies de la promenade à vélo ! Il existe en tout quatre circuits signalés par des couleurs distinctes et bien indiqués sur des totems numérotés : aucun risque de se perdre. Rien de tel que de rouler à travers des pinèdes en profitant de l’air marin qui revivifie les organismes fatigués.

Une qualité de vie exceptionnelle

Résider en location de vacances à l’ile d’Oléron, c’est adopter le rythme de vie local, bien plus lénifiant que celui du continent. Dotée d’une forte identité, l’île tient son nom du latin “olus oleriis” (“la terre aux légumes”). On y cultive donc depuis longtemps des primeurs de qualité ainsi que de la vigne. Cette tradition côtoie celle de l’ostréiculture, fortement ancrée sur l’île, pour le plus grand bonheur de ses visiteurs. Ils peuvent ainsi déguster des spécialités produites localement, ce qui donne encore plus d’authenticité à leur séjour maritime : l’île d’Oléron est aussi un petit paradis gastronomique. Mêlant la terre et la mer, les saveurs du cru ont toujours du succès et permettent aux vacanciers de rapporter de délicieux souvenirs comestibles de leur lieu de villégiature. Stars incontestées de l’île, les huîtres bénéficient d’une renommée nationale. Affinées dans des “claires”, elles offrent aux gourmets leur goût délicatement iodé. Le sel marin est également une spécialité locale : depuis longtemps le port des salines reproduit l’activité du saunier comme autrefois. Avec modération, on peut aussi apprécier sur place des bières brassées sur l’île.